Bourgogne Aligoté AOP

COUP DE COEUR
Bio
Goisot - Bourgogne Aligoté 2022 – Réf : 86922 – 48
J-H et Guilhem Goisot
2022
Bourgogne AOP
13,90 €
François Carillon - Bourgogne Aligoté 2021 – Réf : 233121 – 5
François Carillon
2021
Bourgogne Aligoté AOP
19,00 €
Bio
Auvenay - Bourgogne Aligoté 2017 – Réf : 259517 – 1
Auvenay
2017
Bourgogne AOP
2 200,00 €
A venir
Paul Pillot - Bourgogne Aligoté 2022 – Réf : 269922
Paul Pillot
2022
Bourgogne Aligoté AOP
29,00 €
A venir
Bio
Auvenay - Bourgogne Aligoté 2018 – Réf : 259518
Auvenay
2018
Bourgogne AOP
2 900,00 €
EN RUPTURE
Paul Pillot - Bourgogne Aligoté 2021 – Réf : 269921
Paul Pillot
2021
Bourgogne Aligoté AOP
29,90 €
EN RUPTURE
92/100 RVF
Bio
Thibault Liger Belair - Bourgogne Aligoté Clos des Perrières la Combe 2019 – Réf : 296919
Thibault Liger-Belair
2019
Bourgogne Aligoté AOP
29,90 €
EN RUPTURE
Bio
Benoît Ente - Bourgogne Aligoté 2017 – Réf : 2551
Benoît Ente
2017
Bourgogne Aligoté AOP
31,90 €
EN RUPTURE
Bio
Arnaud Ente - Bourgogne Aligoté 2017 – Réf : 2553
Arnaud Ente
2017
Bourgogne Aligoté AOP
129,00 €

Avec de la liqueur de cassis, c’est un des classiques de l’apéritif. Mais le bourgogne-aligoté ne se résume pas qu’à ce kir que l’on partage entre amis. En effet, ce vin blanc AOC redevient tendance depuis quelques années grâce au travail de vignerons qui, avec talent, marient à la perfection leur terroir à ce cépage natif de Bourgogne, l’aligoté. Convivial, gourmand, mais aussi original et surprenant, le bourgogne-aligoté AOC est un vin énergique avec une vraie personnalité, en plus d’être accessible en prix comme en goût.

Présentation générale de l’appellation bourgogne-aligoté

L’AOC bourgogne-aligoté est l’une des 6 AOC régionales de Bourgogne. Parmi elles, elle est la seule à porter le nom d’un cépage, en l’occurrence, l’aligoté. Elle est produite à travers tout le vignoble de bourguignon, dans l’Yonne, en Côte d’Or et en Saône-et-Loire, et concerne près de 1 600 hectares de vignes. Les vins qui bénéficient de l’AOC ont l’obligation d’être issus exclusivement du cépage aligoté.

Ce cépage blanc est le deuxième en Bourgogne après le chardonnay. Il représente 6 % de l’encépagement bourguignon. Il intervient dans l’élaboration des vins bourgogne-aligoté AOC, mais aussi du Crémant de Bourgogne et des côteaux bourguignons. L’AOC Village bouzeron exploite elle aussi pleinement ce cépage natif de la région, fertile et rustique à la fois.

Caractéristiques du bourgogne-aligoté

L’aligoté est un cépage que doit sublimer son terroir. C’est pourquoi il existe une grande variété de bourgogne-aligoté, des vins blancs dont les caractéristiques dépendent pour beaucoup de la région qui les a vus naître et du travail du vigneron.

De manière générale, ces vins offrent une robe or pâle. Ils présentent des arômes vifs et frais, un bouquet marqué par le citron, les fruits à chair blanche comme la pêche ou la pomme verte, ainsi que les fleurs blanches comme l’acacia, l’aubépine et le tilleul. Tout en douceur par leur côté fruité et floral, les bourgognes-aligoté révèlent aussi une certaine puissance par leur minéralité. Des notes iodées et salines se dévoilent également en bouche, ainsi qu’une délicate acidité fruitée.

Le bourgogne-aligoté AOC est un vin qui se conserve 2 à 5 ans, 10 ans pour les meilleurs d’entre eux et dans les grands millésimes.

Comment déguster un bourgogne-aligoté

Le bourgogne-aligoté est le vin traditionnel que l’on déguste à l’apéritif, seul ou avec de la liqueur de cassis, le plus souvent en compagnie de petites gougères au fromage. Mais ce vin énergique et frais se marie aussi à de nombreux plats, souvent généreux, comme les andouillettes, les cuisses de grenouilles, les escargots de Bourgogne, le jambon persillé, une fondue au fromage…

Un bourgogne-aligoté AOC accompagne aussi très bien les poissons et les fruits de mer : lasagnes de saumon, truite grillée, cabillaud au four, calamars frits, huîtres, beignets de crevettes… Il escorte par ailleurs les salades et les légumes vapeur : taboulé, céleri rémoulade, salade de tomates, jardinière de légumes… Au moment du fromage, il s’accommode parfaitement d’un chèvre frais, de féta, de faisselle, de mozzarella, de comté, de crottin de Chavignol…

Il est conseillé de le servir à une température de 11-12°.

Laissez-vous tenter... par les autres appellations !

Le vignoble

Arnaud Ente

Auvenay

"Ce domaine emblématique créé par Lalou Bize-Leroy en 1988 incarne l'aboutissement viticole de cette vigneronne hors pair, mais aussi celui de la Bourgogne tout entière.

Benoît Ente

François Carillon

François Carillon exploite seul depuis 2010 son domaine qui compte aujourd’hui environ 14 hectares principalement à Puligny, Chassagne, et Saint-Aubin. Des vins authentiques, généreux et propres, avec des doses infimes de sulfites, en totale maîtrise, cristallins et emplis de minéralité, résultants d’un travail phénoménal à la vigne avec un travail des sols très exigeant. Déjà une grande référence à Puligny Montrachet, très recherchée des amateurs…

J-H et Guilhem Goisot

"Les Goisot travaillent en famille leurs terroirs de Saint-Bris et alentours. La biodynamie mise en œuvre avec une application rare dans la région, permet de récolter des raisins sains.

Paul Pillot

"Implanté à Chassagne-Montrachet, le domaine Paul Pillot possède une belle série de chassagne-montrachet villages et de premiers crus dont une magnifique Romanée, des santenays et des saint-aubin, soit au total dix-sept appellations. Thierry Pillot a rejoint le domaine en 2007.

Thibault Liger-Belair

"Devenu une référence incontournable, Thibault Liger-Belair a brillamment repris le domaine familial en 2001. Les vignes sont cultivées en bio et les rendements très maîtrisés.