04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Corse

Par ordre décroissant

26 article(s)

Par ordre décroissant

26 article(s)

Le vignoble de Corse, fier de ses cépages

Des eaux turquoise, des falaises escarpées, des villages typiques, une faune et une flore préservées… et un vignoble dont la Corse peut être fière. En pleine renaissance depuis les années 90, le vignoble de Corse tire parti de toutes les richesses naturelles de l’île. Il compte environ 5 700 hectares, lesquels se déroulent sur tout le littoral, entre mer Méditerranée et montagnes. Si les vins rosés dominent la production viticole corse, les nombreux cépages, autochtones et importés, sont à l’origine de grands vins rouges et vins blancs.

Présentation générale

Le vignoble corse compte 9 appellations, réparties le long des côtes et sur les deux départements que sont la Haute-Corse et la Corse-du-Sud. De Bastia au nord à Bonifacio au sud, d’Ajaccio à l’ouest à Aléria à l’est, en passant par Calvi, Propriano, Sartène, Figari, Porto-Vecchio et Corte, ce sont de multiples terroirs aux identités marquées qui donnent naissance à des vins variés.

Les cépages typiques de la région sont :

  • Le nielluccio (ou niellucciu) : il fait la renommée des vins rouges de Patrimonio, au nord. On le trouve dans quasiment toutes les autres appellations corses ; il représente plus de 30 % du vignoble.
  • Le sciaccarello (ou sciaccarellu) : c’est un cépage que l’on trouve uniquement sur l’île de Beauté et dont le nom signifie « craquant ». Il est cultivé surtout au sud-ouest de la Corse, autour d’Ajaccio et de Sartène.
  • Le vermentino (ou vermentinu) : appelé aussi malvoisie de Corse, il est à l’origine de vins blancs secs de grande qualité.

De nombreux autres cépages rentrent dans les assemblages de vins corses : carcajolo blanc et noir, bianco gentile, aleatico, paga debiti, barbarossa, ugni blanc, rossola… Carignan, cinsault, grenache, mourvèdre et syrah sont aussi régulièrement invités dans les vins rouges de Corse.

Les appellations

La Corse compte 9 appellations, lesquelles occupent quelque 3 000 hectares : une AOC régionale, deux crus, six appellations Villages et une appellation vin doux naturel (VDN). Plus de la moitié de la production viticole est consacrée aux rosés ; les rouges représentent toutefois 30 % environ de la production, suivis par les blancs et, en petite proportion, par les muscats.

Appellation régionale Vin de Corse

Ce sont les vins corses les plus répandus. Leur production est limitée à la côte est de l’île, de Bastia à Solenzara en passant par Aléria. L’AOC Corse est également présente au nord de Corte, dans la vallée intérieure du Golo. Des vins des trois couleurs composent l’offre, avec une large prépondérance laissée aux rosés, particulièrement réputés.

Les crus

Deux appellations emblématiques de Corse sont des crus produits au nord et au sud de l’île :

  • AOC Patrimonio : c’est sans doute l’AOC la plus connue du vignoble corse. Elle est originaire du nord de l’île et prend ses racines au pied du Cap Corse, au sud-ouest de Bastia. Le vermentino permet de produire, en exclusivité, des vins blancs secs, fruités et floraux, tandis que le nielluccio, cultivé ici en abondance, donne des vins rouges riches et amples. Les rosés comptent pour leur part parmi les meilleurs de la région.
  • AOC Ajaccio : au sud-ouest de l’île, cette aire d’appellation se déploie tout autour d’Ajaccio, du Golfe de Porto à Sartène. C’est la région du sciaccarello par excellence. Les blancs sont pour leur part issus essentiellement du vermentino.

Les appellations Villages 

L’AOC Corse compte différentes dénominations géographiques, toutes dotées d’une identité bien marquée :

  • AOC Corse Calvi : c’est un des plus anciens terroirs de Corse. Au nord-ouest de l’île, dans la région de Balagne, sont produits des vins rosés réputés, ainsi que des vins blancs aromatiques et des vins rouges charpentés, tous avec une forte personnalité. Le vermentino domine côté blanc et, côté rouge, on retrouve habituellement des assemblages sciaccarello, niellucio et grenache.
  • AOC Corse Coteaux du Cap-Corse : sur la longue et étroite péninsule qui prolonge la région de Bastia sont produits des vins blancs secs issus du cépage vermentino et des rouges de garde issus des cépages traditionnels corses.
  • AOC Corse Figari : il s’agit d’un tout petit terroir situé dans la partie la plus méridionale de la Corse du Sud. C’est aussi le plus vieux vignoble de l’île. La rudesse du climat et les cépages locaux donnent naissance à des vins blancs floraux, des vins rosés vifs et des vins rouges structurés.
  • AOC Corse Porto-Vecchio : au sud-est de l’ile, cette aire d’appellation s’étend de Bonifacio à Solenzara en passant par Porto-Vecchio. Sur cette terre aride sont cultivés les cépages nielluccio et sciaccarello, lesquels sont assemblés traditionnellement au grenache pour composer des vins rouges élégants et des vins rosés aromatiques. Les blancs sont secs et fruités et proviennent surtout du vermentino.
  • AOC Corse Sartène : cette appellation se déploie au sud-ouest de l’île, autour de Sartène et de Propriano. Sont produits des vins dans les trois couleurs.

Appellation VDN Muscat du Cap-Corse

Il est considéré comme l’un des meilleurs muscats du monde. Le muscat du Cap-Corse AOC est exclusivement produit avec le cépage muscat à petits grains. Ce vin doux naturel est produit en Haute-Corse, sur 17 communes.

Les vins de pays/IGP

Enfin, l’IGP Ile de Beauté compte des rosés, ainsi que des rouges et des blancs. Ils sont produits sur les deux départements et représentent une large partie des vins corses. Les cépages historiques de la région sont exploités majoritairement pour produire ces vins qui gagnent progressivement en qualité. Ils sont complétés par des cépages continentaux tels que le chardonay, le merlot, le pinot noir ainsi que le grenache et la syrah, pour ne citer qu’eux.