04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Charente

Par ordre décroissant

9 article(s)

Par ordre décroissant

9 article(s)

Le vignoble charentais : des vins à découvrir pour le plaisir

Le vignoble charentais est connu mondialement pour son eau-de-vie, le cognac. Autre fleuron local, le pineau des Charentes, un vin de liqueur protégé par une AOC depuis 1945. Aux côtés de ces deux valeurs sûres se profile désormais une production viticole qui prend de plus en plus d’importance. Les vins charentais, lesquels bénéficient d’une IGP, sont le fruit d’un travail de longue haleine mené par des vignerons passionnés. Et ils acquièrent peu à leu leurs lettres de noblesse, faisant de ces vins des partenaires privilégiés de tous les moments de partage, en famille ou entre amis.

Présentation générale du vignoble de Charente

Le vignoble charentais couvre deux départements de Nouvelle-Aquitaine : la Charente-Maritime et la Charente. Il s’étend au nord du célèbre vignoble de Bordeaux, autour de villes comme Cognac et La Rochelle.

Situé au nord du célèbre vignoble de Bordeaux, le vignoble des Charentes lui est parfois rattaché. Il est également rattaché par moment à l’imposant vignoble du Sud-Ouest. Par moment, il est indissociable du vignoble du Poitou-Charentes.

Dans tous les cas, le vignoble charentais est connu mondialement pour son cognac, dont la région « délimitée » correspond aux deux Charentes. Le cépage ugni blanc domine largement pour la production de cette eau-de-vie AOC. Pour produire des vins blancs, mais aussi rouges et rosés, les vignerons ont, dans les années 80, retrouvé des cépages anciens et invité d’autres cépages du bordelais, du beaujolais et de Bourgogne, entre autres. Une trentaine d’années plus tard, leur travail a été distingué par l’attribution d’une IGP (Indication Géographique Protégée), laquelle remplace en 2009 l’appellation « vin de pays ».

Les IGP

Vins Charentais

Ces vins sont produits sur les deux départements des Charentes. L’IGP vins charentais peut être enrichie d’une des dénominations géographiques suivantes :

  • Ile de Ré (Charente-Maritime)
  • Ile d’Oléron (Charente-Maritime)
  • Saint-Sornin (Charente)

Les vins charentais sont apparus dans les années 80, période où le cognac est en crise au niveau international et national. Pour se diversifier, les vignerons exploitent alors de nouvelles variétés de cépages et s’appliquent à produire des vins « de bouche » qui, en quelques décennies, ont su gagner leurs lettres de noblesse.

Pas moins de 26 cépages sont autorisés pour l’IGP vins charentais, ce qui permet une grande diversité de crus. Du côté des rouges, merlot, cabernet et cabernet sauvignon côtoient gamay, pinot noir et tannat, entre autres. Les blancs sont quant à eux dominés par les cépages chardonnay, chenin blanc, colombard, sémillon et sauvignon.

Les vins charentais sont considérés généralement comme des vins « plaisir » que l’on déguste en toute occasion, toujours dans cet esprit de convivialité qui caractérise la région.

Atlantique

Les vins de pays de l’Atlantique, désormais nommés IGP Atlantique, sont en partie produits sur les départements des Charentes. D’autres départements de la façade atlantique sont concernés : la Dordogne, la Gironde et, dans une moindre mesure, le Lot-et-Garonne. De très nombreux cépages sont utilisés pour produire des vins dans les trois couleurs. Ils sont également disponibles en primeur.

Les AOC

Charente et Charente-Maritime comptent deux AOC célèbres, que l’on ne pouvait oublier.

Cognac

Cette eau-de-vie est produite dans une région clairement délimitée autour de la ville de Cognac. Elle couvre une grande partie de la Charente et la quasi-totalité de la Charente-Maritime. Six crus différents se concentrent autour de Cognac : Grande Champagne, Petite Champagne, Borderies, Fins Bois, Bons Bois et Bois ordinaires. Cet immense vignoble de 75 000 hectares exploite majoritairement l’ugni blanc, cépage rejoint marginalement par les cépages colombard et folle blanche.

Les eaux-de-vie de cognac vieillissent au moins deux ans et demi en fût de chêne avant d’être assemblées.

Pineau des Charentes

Ce vin de liqueur, ou mistelle, est produit sur les deux Charentes, sur une aire d’appellation similaire à celle du cognac. Le pineau des Charentes est un mélange audacieux de jus de raisin et d’eau-de-vie de cognac. C’est un vin de mutage ; ce processus consiste à stopper la fermentation du moût de raisin afin de préserver tous les arômes du fruit.

Le pineau des Charentes est blanc ou rosé. Quand sa robe est foncée, il peut être dit « rouge ». Il se déguste le plus souvent à l’apéritif, surtout quand il est jeune.