04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Montrachet, joyau des vins de Bourgogne

Par ordre décroissant

1 article(s)

  • Montrachet Grand Cru 2015 Marc Colin

    Montrachet

    2015
    Marc Colin
    Montrachet Grand Cru AOP
    690,00 €
    + d'infos
Par ordre décroissant

1 article(s)

En Bourgogne, la hiérarchie des vins place à son sommet les Grands Crus, des vins de prestige produits dans les vignobles de la Côte de Nuits, de Chablis et de la Côte de Beaune. Cinq d’entre eux se regroupent tout au sud de la Côte de Beaune, entre Meursault et Santenay. Ensemble, ils forment la famille des Montrachet, 5 AOC qui comptent parmi les plus belles références de vins blancs du monde. Majestueux, splendides, prestigieux : les qualificatifs ne manquent pas pour décrire ces vins blancs exceptionnels, fleurons des crus bourguignons.

Présentation générale de l’appellation montrachet

L’aire de l’AOC montrachet se déploie sur deux communes limitrophes, Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet. Ses près de 8 hectares de vignes sont entourés par 4 autres AOC classées Grand Cru :

-        Bâtard-montrachet : le vignoble compte environ 11 hectares à cheval sur Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet

-        Chevalier-montrachet : un Climat d’un peu plus de 7 ha sur la seule commune de Puligny-Montrachet

-        Bienvenues-bâtard-montrachet : environ 3,5 hectares composent ce vignoble de Puligny-Montrachet

-        Criots-bâtard-montrachet : une petite parcelle d’1,5 ha sur la seule commune de Chassagne-Montrachet

C’est un mont chauve qui leur a donné leur nom de « mont-rachet », une colline aride et exempte de végétation où le chardonnay a trouvé sa terre d’élection. Tous ces Grands Crus utilisent exclusivement ce cépage, à qui ils donnent toutes ses lettres de noblesse.

Caractéristiques du montrachet

Chaque Climat possède ses propres caractéristiques ; pour autant, on reconnait quelques traits communs à l’ensemble des Grands Crus de la famille des Montrachet.

Ainsi, ils se distinguent par une robe or rehaussée de reflets émeraude, limpide et cristalline. Avec le temps, elle s’intensifie pour atteindre un jaune d’or vif. Leur nez évoque le beurre, la brioche et le croissant chaud. Les épices, la fougère, les fruits secs et le miel enrichissent encore ce bouquet aromatique complexe et intense. On retrouve aussi souvent des notes de citronnelle, d’aubépine, d’agrumes comme l’orange et de fruits à chair blanche tels que l’abricot et la poire.

Tous ces vins ont aussi cette harmonie exceptionnelle qui leur donne un caractère unique et inimitable. Leur puissance et leur persistance aromatiques sont remarquables. Structuré, onctueux, ferme, profond, un montrachet Grand Cru est toujours un chardonnay splendide et surprenant, aussi rare que majestueux.

Les crus de la famille des Montrachet sont également des vins de garde. Ils vieillissent au minimum 10-15 ans. Les plus belles bouteilles se conservent plus de 20 ans.

Comment déguster un montrachet

Un Grand Cru tel qu’un montrachet AOC doit être réservé pour des plats gastronomiques de haut vol mettant à l’honneur des produits nobles. Ce prestigieux chardonnay accompagne volontiers le caviar, ainsi que les beaux crustacés comme le homard et la langouste. Il escorte tout aussi bien d’autres mets sophistiqués, tels qu’une poularde de Bresse aux morilles, un carpaccio de noix de Saint-Jacques, des quenelles de brochet, un filet de sandre, de lotte ou d’omble chevalier… Ce vin blanc de Bourgogne classé Grand Cru est également un fin compagnon du plateau de fromages : époisses, camembert, laguiole, chaource…

Ces vins blancs se dégustent à une température de service comprise entre 12 et 14°.