04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Pommard AOP

Par ordre décroissant

7 article(s)

Par ordre décroissant

7 article(s)

Pommard, une icône de la Côte de Beaune

Voilà un nom qui rime invariablement avec grand vin rouge. Pommard est d’ailleurs considéré comme « la fleur des vins de Bourgogne ». Ici, le pinot noir s’exprime pleinement, à travers des vins d’appellation Village et Premier Cru. Colorés et bouquetés, solides et tanniques, les pommards sont de fiers représentants du vignoble bourguignon. Pour autant, grâce à des vignerons qui ont su exploiter les particularités propres à chaque Climat, les vins de l’appellation pommard déclinent de multiples personnalités, des plus puissantes aux plus délicates.

Présentation générale du pommard

Dans la mythologie antique, Pomone est la déesse des fruits et des jardins. Le village de Pommard s’en est inspiré pour son nom ; à raison, tant la vigne a trouvé ici un parfait terrain où s’épanouir. Cette commune de Côte d’Or se situe à deux pas de Beaune et au nord de Volnay. On oppose souvent cette AOC dite « féminine » avec celle de Pommard, ferme, solide et, par conséquent, jugée « masculine ». C’est sans compter la diversité des terroirs dont dispose Pommard, lesquels sont à l’origine de vins contrastés. Au cœur de la Côte de Beaune, dans le prolongement de Meursault, ces trois appellations offrent des vins parmi les plus réputés de la région.

Le vignoble de Pommard compte 320 hectares, dont 115 environ sont classés en Premier Cru. 28 Climats sont concernés par cette distinction, parmi lesquels : Les Rugiens, Les Epenots, En Largillière, Les Charmots, Clos Micot, Clos Blanc, les Pézerolles, entre autres. Ces Premier Cru se répartissent sur le bas et le milieu du coteau. Cette aire d’appellation, bien que prestigieuse, ne compte aucun Grand Cru. Mais ses vins rouges font partie des références incontestées de la région Bourgogne.

Pommard est le domaine du pinot noir, son cépage principal. Quelques cépages accessoires sont autorisés : le pinot gris et le pinot liébault.

Caractéristiques du pommard

Le pommard est réputé pour sa puissance, sa richesse et sa franchise. Il se distingue par la fermeté de ses tanins, qui peuvent le rendre astringent pendant ses premières années. C’est pourquoi il est souvent conseillé d’attendre au minimum 4 ans avant de le déguster, afin qu’il s’ouvre pleinement et que les tanins s’arrondissent. Pour autant, pour apprécier le plaisir du fruit, certaines cuvées peuvent se boire jeunes.

Les vins de l’AOC pommard offrent une robe rubis d’un rouge profond et foncé, souvent teinté de reflets mauves. Son intense bouquet aromatique évoque les fruits noirs, la mûre et la myrtille notamment, auxquels s’ajoute souvent le noyau de cerise. Avec les années, les vins les plus puissants deviennent musqués ; on retrouve aussi traditionnellement des notes de cuir, voire de fleurs fanées, comme la pivoine et la rose. A maturité, la palette aromatique se tourne vers le sous-bois et des notes animales.

Le pommard AOC est un bon vin de garde : 10 ans et plus pour les meilleurs millésimes.

Comment déguster un pommard

Puissant et tannique, un pommard AOC accompagne idéalement les belles volailles rôties ou en civet. Les Premier Cru se montrent parfaits pour escorter les gibiers braisés ou rôtis. Les fromages haut en saveur révèlent toutes leur qualité au côté de cet excellent vin rouge : livarot, pont-l’évêque, langres, époisses, munster, comté vieux, pour ne citer qu’eux.

Il est conseillé de servir un pommard à une température de 15-16°. Quand il est jeune (moins de 4 ans), il est possible de le carafer. En revanche, ne faites jamais décanter un pommard à maturité.