04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Sud Ouest

Par ordre décroissant

Articles 1 à 32 sur un total de 63

  1. 1
  2. 2
Par ordre décroissant

Articles 1 à 32 sur un total de 63

  1. 1
  2. 2

Vignoble du Sud-Ouest : dégustez une riche gamme de vins

C’est l’un des plus vastes vignobles de France. Avec ses quelque 47 000 hectares de superficie, le vignoble du Sud-Ouest offre une impressionnante diversité de paysages, de climats, de cépages… et de vins. Entre Pyrénées et Massif central, le vignoble est particulièrement morcelé et se répartit sur tous les départements de la région, à l’exception de la Gironde, terre des vins de Bordeaux. Du bordelais, le vignoble du Sud-Ouest conserve quelques influences, notamment à travers son encépagement. Des variétés autochtones, nombreuses dans le Sud-Ouest, donnent aussi leur typicité aux vins locaux, disponibles dans les trois couleurs. Pays de haute gastronomie, où l’on cultive l’amour du produit et d’un certain art de vivre, le Sud-Ouest est aussi un grand vignoble, avec des AOC et des IGP à découvrir dès maintenant.

Présentation générale du vignoble du Sud-Ouest

Les pèlerins qui, depuis le Moyen-Age, arpentent les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, connaissent bien ce vignoble et ses nombreuses richesses. De châteaux forts en abbayes, de vallées fluviales en coteaux escarpés, le Sud-Ouest offre une étonnante diversité de paysages, toujours à couper le souffle. De Périgueux au nord aux piémonts pyrénéens au sud, des Landes à l’ouest à Millau à l’est, le vignoble du Sud-Ouest occupe près de 50 000 hectares, morcelés dans tous les départements que comptent la région.

Au niveau de la production viticole, les vins rouges sont majoritaires. Ils sont suivis par les vins rosés. Les vins blancs, tantôt secs, tantôt moelleux, tantôt liquoreux, représentent quant à eux moins de 10 % de la production totale. Les cépages sont très nombreux ; on compte 300 variétés différentes, dont 120 cépages autochtones, lesquels donnent leur identité marquée aux vins du Sud-Ouest.

Les principaux cépages du Sud-Ouest sont :

  • En rouge : négrette, duras, tannat et malbec (ou cot), ainsi que cabernet franc, cabernet-sauvignon, merlot, fer servadou, prunelard, syrah…
  • En blanc : colombard, mauzac, gros et petit manseng et len de l’el (loin de l’œil) ainsi qu’arrufiac, baroque, chenin, sauvignon…

Les appellations

Avec un tel territoire, le Sud-Ouest est à l’origine d’un grand nombre d’AOC et d’IGP. Ces dénominations sont habituellement regroupées en plusieurs sous-ensembles géographiques, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

Vignoble du Piémont du Massif central

Au nord-est du vignoble, nous sommes ici entre vallée du Lot et vallée du Tarn, flirtant avec les frontières auvergnates. 7 AOC sont recensées sur le Lot, l’Aveyron et le Tarn :

  • AOC Côtes de Millau : dans la vallée du Tarn aveyronnaise, autour de Millau, Roquefort et Aguessac, les vins rouges dominent avec des cépages essentiellement en gamay et syrah.
  • AOC Gaillac : cette appellation compte 73 communes réparties de part et d’autre du Tarn, au nord-est de Toulouse et à l’ouest d’Albi. Cette AOC offre une large gamme de vins dans les 3 couleurs ainsi que des vins mousseux. Les vins trouvent leur typicité dans les cépages locaux que sont mauzac, ondenc, len de l’el ou duras.
  • AOC Entraygues-le-Fel : ce tout petit vignoble déborde sur le Cantal. Le vignoble du Fel produit traditionnellement des vins rouges tandis que celui d’Entraigues se consacre davantage aux vins blancs.
  • AOC Vins d’Estaing : près d’Espalion, au nord de Rodez, cette AOC donne des vins rouges et rosés produits à base de fer-servadou et de gamay, ainsi que des vins blancs, fruits de l’assemblage de chenin, mauzac et rousselou.
  • AOC Coteaux du Quercy : ce vignoble couvre 33 communes du sud du Quercy, comprises entre les aires d’appellation Cahors et Gaillac. Ici, le cabernet franc domine.
  • AOC Cahors : dans le Lot, cette appellation en rouge fait la part belle au cépage local, le malbec, qu’on appelle aussi auxerrois ou cot.
  • AOC Marcillac : c’est la plus importante appellation aveyronnaise, historiquement liée à la célèbre abbaye de Conques. Elle exploite comme cépage principal le fer-servadou, appelé aussi mansois, et qui sert à concevoir des rouges et des rosés.

Moyenne Garonne

Ce vignoble s’étend aux alentours d’Agen et de Montauban, à cheval sur les départements du Tarn-et-Garonne, de la Haute-Garonne, du Gers et du Lot-et-Garonne. Il produit surtout des vins rouges, avec la négrette pour cépage typique. Certaines AOC annoncent le bordelais par leurs cépages.

  • AOC Buzet : elle se situe autour de Damazan, entre Agen et Marmande, et fait intervenir des cépages bordelais dans ses vins d’assemblage
  • AOC Brulhois : près d’Agen, ce vignoble est traversé par le Gers et donne naissance surtout à des rouges.
  • AOC Saint-Sardos : entre Toulouse, Montauban et Agen, cette jeune AOC offre des vins mêlant syrah et tannat aux cabernet franc et merlot.
  • AOC Fronton : aux portes de Toulouse et près de Montauban, ce vignoble cultive la négrette. Les vins rouges font aussi intervenir cabernet et gamay ou syrah.
  • AOC Côtes du Marmandais : situé à mi-distance entre Agen et Bordeaux, ce vignoble assure la transition entre les deux régions viticoles. Il est à l’origine de vins blancs et rosés souvent réputés.

Bergeracois et Duras

Ces vignobles se concentrent essentiellement en Dordogne, au sud de Périgueux. On y cultive surtout des cépages du bordelais : sauvignon, sémillon et muscadelle en blanc ; cabernet-sauvignon, cabernet franc et merlot en rouge.

  • AOC Bergerac, AOC Côtes de Bergerac et AOC Côtes de Bergerac moelleux : autour de la commune de Bergerac, c’est la plus grande appellation de ce vignoble périgourdin. Les rouges et les blancs sont généralement appréciés.
  • AOC Monbazillac : quelques communes produisent des vins liquoreux typiques de la région.
  • AOC Montravel, AOC Côtes de Montravel et AOC Haut Montravel : sur les terres de Montaigne, à deux pas du bordelais, ce vignoble privilégie le merlot pour son vin rouge, ainsi que le sauvignon et le sémillon pour le vin blanc.
  • AOC Pécharmant : elle se situe dans l’aire de Bergerac et donne lieu à des vins rouges.
  • AOC Saussignac : une toute petite AOC proche de Bergerac à l’origine de vins blancs, moelleux ou liquoreux.
  • AOC Rosette : cette AOC relativement confidentielle située au nord de Bergerac exploite sémillon, sauvignon et muscadelle pour des vins blancs moelleux.
  • AOC Côtes de Duras : entre Marmande et Bergerac, cette appellation fait la part belle aux cépages bordelais et assure la liaison avec l’Entre-Deux-Mers.

Piémont pyrénéen

Au sud de la Garonne et du vignoble du Sud-Ouest, au pied des Pyrénées, cette région offre des vins à la forte personnalité.

  • AOC Floc de Gascogne : cette AOC compte un vin de liqueur muté à l’armagnac ainsi que des vins blancs et rosés.
  • AOC Irouléguy : au cœur du Pays basque, c’est une des plus petites aires viticoles de France. Autour de Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Etienne-de-Baïgorry sont produits des vins dans les trois couleurs.
  • AOC Madiran : au nord de Pau, cette appellation jouit d’une bonne réputation, notamment pour ses rouges pour lesquels dominent le tannat local.
  • AOC Tursan : dans les Landes, c’est le baroque qui est le cépage blanc de prédilection. Surnommé le vignoble d’Aliénor d’Aquitaine, il se déploie autour de Geaune, au sud de Mont-de-Marsan.
  • AOC Béarn : sur les rives du Gave du Pau, cette appellation concerne des vins dans les trois couleurs.
  • AOC Jurançon : elle est réputée pour ses vins blancs moelleux, liquoreux et secs, pour leur qualité, mais aussi parce que le Jurançon aurait été le vin du baptême d’Henri IV.
  • AOC Pacherenc-du-Vic-Bilh : dans le pays béarnais, cette AOC est à l’origine de vins blancs secs ou moelleux.
  • AOC Saint-Mont : au sud-est du Gers, sur les deux rives de l’Adour, quelques dizaines de communes sont concernées et exploitent majoritairement des cépages autochtones : tannat en rouge avec du fer-servadou et cabernet-sauvignon en rouge et gros manseng avec arrufiac et petit courbu en blanc.

Les IGP

Plusieurs IGP animent encore le vignoble du Sud-Ouest :

  • IGP du Comté de Tolosan : c’est la plus vaste dénomination du Sud-Ouest.
  • IGP Coteaux de Glanes
  • IGP Côtes du Lot
  • IGP Thézac-Perricard
  • IGP Aveyron
  • IGP Côtes du Tarn
  • IGP Gers
  • IGP Côtes de Gascogne
  • IGP Ariège
  • IGP Lavilledieu
  • IGP Landes
  • IGP Agenais