04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Beaujolais

Par ordre décroissant

Articles 1 à 32 sur un total de 112

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
Par ordre décroissant

Articles 1 à 32 sur un total de 112

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

Vignoble du Beaujolais : vin primeur, AOC et crus locaux

Chaque année, le 3e jeudi de novembre, le beaujolais nouveau fait la une des journaux du monde entier et s’invite sur toutes les tables. Même si ce vin primeur a joué un rôle important dans la popularité du vignoble, il ne doit en rien éclipser le reste de la production du Beaujolais. Si celle-ci a un temps été boudée, elle est aujourd’hui en plein renouveau. Le travail de plusieurs vignerons, notamment à travers des crus Morgon, Moulin à Vin et Fleurie, participent pleinement à redorer l’image du vignoble. (Re)découvrez les appellations et les crus de cette région viticole située entre le sud de Mâcon et le nord de Lyon. Vous serez séduit non seulement par la diversité de ses vins, mais aussi par leur rapport qualité-prix souvent exceptionnel.

Présentation générale du Beaujolais

Le vignoble du Beaujolais se situe sur la rive droite de la Saône, à cheval sur les départements de la Saône-et-Loire et du Rhône ; sur une cinquantaine de kilomètres, il s’étend du sud de Mâcon jusqu’au nord de Lyon. Le vignoble couvre environ 17 300 hectares répartis sur les flancs des monts Beaujolais, un nom hérité des seigneurs de Beaujeu, lesquels régnèrent sur la région jusqu’au début du 15e siècle. Ce territoire voisin de la Bourgogne et des Côtes-du-Rhône est essentiellement consacré à la production de vins rouges à base d’un cépage phare : le gamay. Le Beaujolais donne aussi naissance à quelques vins blancs, essentiellement en chardonnay. D’autres cépages sont autorisés, tels que l’aligoté, le pinot gris ou le melon.

Les appellations

Le Beaujolais compte 12 appellations : 2 appellations régionales et 10 appellations communales ou locales.

AOC Beaujolais

C’est la plus vaste appellation du vignoble ; c’est à elle que l’on doit en majorité le fameux beaujolais nouveau. Elle se répartit sur quasiment tout le Beaujolais, avec une présence accrue au sud de Villefranche-sur-Saône.

AOC Beaujolais-Villages

Cette AOC est produite sur 38 communes du Rhône et, en moindre mesure, de Saône-et-Loire. De Mâcon à Villefranche-sur-Saône, elles sont situées sur la partie centrale du vignoble ainsi qu’à ses limites septentrionales. L’AOC Beaujolais-Village représente 25 % de la production locale. Elle est en partie consacrée au beaujolais nouveau.

Crus du Beaujolais

Les 10 crus AOC du Beaujolais sont concentrés au nord du vignoble :

  • Brouilly : au pied du mont Brouilly, cette appellation est la plus étendue et la plus méridionale des crus du Beaujolais.
  • Chénas : avec ses 266 hectares, c’est le plus petit cru du Beaujolais.
  • Chiroubles : typique de la région, l’AOC Chiroubles est perchée à plus de 400 mètres d’altitude.
  • Côte-de-Brouilly : cette AOC est enclavée dans l’appellation Brouilly. Elle est produite sur les pentes du mont Brouilly.
  • Fleurie : cette appellation est produite sur la commune de Fleurie. Elle donne des vins que l’on qualifie volontiers de « féminins ».
  • Juliénas : au nord du vignoble, débordant sur la Saône-et-Loire, c’est un des plus anciens territoires viticoles de la région.
  • Morgon : au cœur des crus du Beaujolais, cette AOC est intégralement produite sur la commune de Villié-Morgon avec quelque 1 100 hectares.
  • Moulin-à-Vent : cette AOC bénéficie d’une grande réputation. Elle est produite sur une colline de Romanèche-Thorins.
  • Régnié : c’est l’AOC la plus récente des crus du Beaujolais. Elle est produite sur la commune de Régnié-Durette.
  • Saint-Amour : à l’extrême nord du vignoble, cette AOC est produite sur la commune de Saint-Amour-Bellevue.