04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Languedoc

Par ordre décroissant

Articles 1 à 32 sur un total de 221

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
Par ordre décroissant

Articles 1 à 32 sur un total de 221

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

Le Languedoc, un vignoble contrasté entre montagne et Méditerranée

C’est à la fois le plus vaste et le plus ancien vignoble de France. Le vignoble du Languedoc-Roussillon s’étend en effet sur quelque 240 000 hectares et ses origines remontent au 5e siècle avant notre ère. Pour ce qui est du Languedoc, 70 000 hectares de vignes donnent naissance à une large palette d’appellations dont la hiérarchie est en pleine mutation. La région viticole, connue autrefois pour ses vins de table et de masse, opère une importante transformation depuis une trentaine d’années. Désormais, l’offre en vins du Languedoc se structure avec des produits qui trouvent, et prouvent, leur identité et leur qualité.

Présentation générale du vignoble languedocien

Dans le sud de la France, le vignoble du Languedoc s’étend entre la mer Méditerranée et les contreforts des Cévennes. Il se déploie d’ouest en est entre Carcassonne et Nîmes. Il couvre ainsi en grande partie l’Occitanie avec une présence sur les départements de l’Aude, du Gard et de l’Hérault.

Ici, la production viticole est largement dominée par les rouges, à plus de 70 %. Les cépages rois sont la syrah, le grenache noir, le mourvèdre et le cinsault. Du côté des blancs, le chardonnay est le cépage phare. De nombreux autres cépages sont cultivés en Languedoc, la région ayant notamment cherché à développer les cépages locaux adaptés au climat.

Très étendu, le vignoble languedocien offre de nombreux terroirs, entre mer et montagne. Ce qui donne naissance à des vins très différents les uns des autres, disponibles dans les trois couleurs : rouge, blanc et rosé. La région produit également des vins effervescents, dont la blanquette de Limoux.

Les appellations

Elles sont très nombreuses, tant la région présente une grande mosaïque de terroirs. Depuis une trentaine d’années, le vignoble du Languedoc voit ses appellations se hiérarchiser entre elles de manière à structurer la production et à la rendre plus lisible. En résumé, les vins sont classés selon une structure pyramidale : l’appellation générique Languedoc en constitue la base. En découlent les AOC Grands Vins, le cœur de gamme, et les Crus, le sommet de la production viticole languedocienne. On trouve aussi plusieurs IGP.

AOC Languedoc

Les vins regroupés sous cette AOC générique constituent l’entrée de gamme de la production régionale. Elle remplace l’appellation Coteaux du Languedoc. L’AOC Languedoc est très étendue puisqu’elle se déploie dans tout le Languedoc-Roussillon, de la frontière espagnole aux portes de Nîmes. Les vins sont disponibles dans les trois couleurs. Les assemblages font principalement intervenir le grenache, la syrah, le mourvèdre, le carignan et le cinsault.

Grands vins du Languedoc

Le vignoble produit différents grands vins en AOC :

  • AOC Cabardès : cette appellation produite au-dessus de Carcassonne fait intervenir des cépages entre Atlantique (cabernet, merlot, malbec) et Méditerranée (syrah, grenache), pour des assemblages qui se distinguent par leur singularité.
  • AOC Clairette du Languedoc : ce vin blanc des rives de l’Hérault utilise exclusivement la clairette blanche.
  • AOC Corbières : elle est produite de Carcassonne à Narbonne sur des reliefs escarpés et ensoleillés. La 1ère AOC du Languedoc compte des blancs, des rouges et des rosés très variés.
  • AOC Faugères : au nord de Béziers, cette AOC est composée pour le tiers de vins bio.
  • AOC Fitou : c’est la plus ancienne AOC en vin rouge du Languedoc, produite en bord de mer et dans le massif des Corbières.
  • AOC Limoux : tout à l’ouest de la région, cette AOC produit des vins rouges et blancs tranquilles ainsi que des vins effervescents (blanquette et crémant).
  • AOC Malepère : à l’ouest de Carcassonne, cette appellation est à l’origine de vins rouges et rosés souvent produits en masse par des caves coopératives.
  • AOC Minervois : réputée, cette appellation trouve sa place entre Carcassonne et Narbonne et donne des vins dans les 3 couleurs.
  • AOC Picpoul de Pinet : ici, un seul cépage est travaillé, le picpoule blanc. Il donne des vins réputés pour accompagner parfaitement les huîtres de Bouzigues.
  • AOC Saint-Chinian, AOC Saint-Chinian Berlou et AOC Saint-Chinian Roquebrun : au nord-ouest de Béziers, dans le Haut Languedoc, cette appellation et ses deux subdivisions donnent des vins rouges, blancs et rosés.

L’appellation Languedoc compte aussi plusieurs dénominations géographiques, réparties de Nîmes à Narbonne et passant par Montpellier et Béziers :

  • AOC Languedoc – Cabrières
  • AOC Languedoc – Grés de Montpellier
  • AOC Languedoc – La Méjanelle
  • AOC Languedoc – Montpeyroux
  • AOC Languedoc – Pézenas
  • AOC Languedoc – Quatourze
  • AOC Languedoc – Saint-Christol
  • AOC Languedoc – Saint-Drézéry
  • AOC Languedoc – Saint-Georges-d’Orques
  • AOC Languedoc – Saint-Saturnin
  • AOC Languedoc – Sommières

Crus du Languedoc

Le haut de gamme de la production viticole languedocienne compte actuellement quelques appellations qui ne cessent d’accroître leur réputation :

  • AOC Corbières-Boutenac : ici règne le carignan noir pour des vins rouges d’assemblage.
  • AOC La Clape : aux portes de Narbonne, dans l’Aude, cette AOC donne des vins blancs et rouges.
  • AOC Minervois-La Livinière : sur un territoire aride sont cultivés principalement syrah, mourvèdre et grenache.
  • AOC Pic-Saint-Loup : entre Méditerranée et Cévennes, au nord de Montpellier, cette appellation compte des vins réputés pour leur finesse, surtout des rouges en syrah, grenache et mourvèdre, ainsi que des vins rosés.
  • AOC Terrasses du Larzac : un terroir caractérisé par son relief et son encépagement en grenache, mourvèdre, syrah, carignan et cinsault.