04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Rully AOP

Par ordre décroissant

9 article(s)

Par ordre décroissant

9 article(s)

Rully, de beaux vins blancs et rouges de la Côte Chalonnaise

C’est en Saône-et-Loire, au nord de la côte Chalonnaise, que s’épanouit l’AOC rully. Comme sa voisine mercurey, elle produit des vins rouges en pinot noir et des vins blancs en chardonnay. Son autre voisine, Bouzeron, joue quant à elle la carte de l’originalité dans cette partie du vignoble de Bourgogne en cultivant l’aligoté. Les cépages de Rully sont donc bien ceux de la Bourgogne ; ils s’expriment différemment selon les terroirs, toujours avec cet aplomb qui permet aux vins de rivaliser avec ceux de la Côte de Beaune toute proche. Et comme les prix des rully, rouges et blancs, restent accessibles, le plaisir de découvrir ce cru de la côte Chalonnaise est encore plus grand.

Présentation générale du rully

Le vignoble de Rully marque l’entrée nord de la côte Chalonnaise, ce sous-ensemble de la Bourgogne viticole qui fait le trait d’union entre Côte de Beaune et Mâconnais. Rully et ses 340 hectares de vignes se trouvent près de Chalon-sur-Saône, entre deux autres AOC Village de la côte Chalonnaise : Mercurey au sud et Bouzeron au nord.

Le chardonnay occupe majoritairement le vignoble de Rully. Plus de 210 hectares sont ainsi consacrés à la production de vin blanc. Les vignes de chardonnay sont traditionnellement cultivées en altitude, sur les parties les plus hautes du coteau. Un peu plus de 120 hectares sont dédiés au pinot noir pour des vins rouges variés et qui ont peu à envier aux crus de la Côte de Beaune.

Cette appellation Village de Bourgogne compte 23 Climats classés en Premier Cru, parmi lesquels Grésigny, Clos Saint-Jacques, Les Pierres, Chapitre, Marissou, Montpalais, La Pucelle, Vauvry…

Si Rully produit de beaux vins rouges et blancs, le village est également à l’origine de Crémants de Bourgogne AOC parmi les plus réputés de la région.

Caractéristiques du rully

La grande variété de Climats présente à Rully donne naissance à des vins aux caractères très différents. Généralement, les vins blancs rully AOC offrent une robe dorée avec des reflets verts ; elle s’intensifie avec l’âge. Les arômes sont ceux des fleurs d’acacia, du chèvrefeuille, de l’aubépine, voire du sureau. La violette, le citron et la pêche blanche enrichissent encore ce bouquet, parfois avec une note minérale à base de silex ou de pierre à fusil. Avec le temps, cette palette aromatique se teinte de miel, de coing et de fruits secs.

Les vins rouges de l’appellation rully se distinguent par une robe rubis parfois très sombre. Ce sont des vins fruités, dont le bouquet aromatique rappelle le cassis, la mûre et le bigarreau. Le réglisse, le lilas, le pétale de rose peuvent également se reconnaître au nez. Ces vins évoluent le plus souvent sur le fruit cuit. Ils gagnent d’ailleurs à vieillir au moins 3 ans avant d’être dégustés.

Les vins blancs peuvent se conserver 2 à 8 ans ; les rouges, 3 à 6 ans. Plus pour les beaux millésimes et les Premier Cru.

Comment déguster un rully

Un verre de rully blanc accompagne naturellement les poissons fins à chair tendre, comme le saumon ou la truite. Il est également parfait avec les crustacés chauds. Un des meilleurs accords mets-vins consiste à rapprocher un rully blanc AOC d’une poularde à la crème et aux morilles. Au moment du fromage, c’est avec un comté ou un autre fromage à pâte cuite et aux saveurs fruitées qu’il se révèle le mieux. C’est également un excellent vin blanc pour l’apéritif. Pour le servir, privilégiez une température de 12-14°.

Les rully rouges sont recommandés pour accompagner les abats cuisinés en sauce ou juste poêlés : ris de veau, foies de volaille, rognons… Ils mettent aussi en relief les volailles et les plats de la gastronomie locale : fondue bourguignonne, queue de bœuf à la vigneronne, bœuf bourguignon… Un rully rouge se sert de préférence à une température de 15-17°.