04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Vacqueyras AOP

Par ordre décroissant

4 article(s)

Par ordre décroissant

4 article(s)

Vacqueyras, un vin intense de la Vallée du Rhône méridionale

Avec leurs tannins à la fois puissants et fins, leur nez mûr et épicé, ainsi que leur fraîcheur en bouche, ce sont les vins rouges qui ont fait la réputation de cette appellation de la Vallée du Rhône méridionale. Les blancs et les rosés sont aussi d’une grande qualité, mais restent encore très confidentiels. Solaires, colorés et généreux, les vacqueyras AOC reflètent leurs différents terroirs à travers des crus élaborés avec soin par des vignerons toujours plus impliqués.

Présentation générale de l’appellation vacqueyras

Les vins de l’appellation sont produits dans le Vaucluse, autour de Vacqueyras et de Sarrians. Au pied des Dentelles de Montmirail, l’AOC est voisine de Gigondas et de Beaumes-de-Venise. Situés sur la rive gauche de l’Ouvèze et à l’est d’Orange, les quelque 1 300 hectares du vignoble de Vacqueyras appartiennent à la Vallée du Rhône méridionale. Les cépages utilisés reflètent parfaitement cette parenté viticole.

En effet, c’est le grenache noir qui domine l’AOC vacqueyras. Les vins rouges sont composés à plus de 50 % de ce cépage, rejoints à plus ou moins 20 % par la syrah et le mourvèdre. D’autres raisins emblématiques des Côtes du Rhône sont autorisés, dans une limite de 10 % : carignan, cinsault, counoise…

Représentant seulement 2 % de la production, les vacqueyras rosés mêlent principalement le grenache noir au mourvèdre et/ou au cinsault. Tous les cépages de l’AOC Côte du Rhône, à l’exception du carignan, sont autorisés dans une limite de 10 %.

Seul 1 % de la production est consacré aux vins blancs. Ces derniers sont essentiellement le fruit de l’assemblage de grenache blanc, clairette, roussanne, bourboulenc, marsanne et viognier.

Caractéristiques du vacqueyras

En rouge, les vacqueyras offrent une robe profonde d’un rouge rubis qui s’assombrit avec les années. Au nez, ce sont les petits fruits rouges (cerise, fraise) et noirs (cassis, mûre, myrtille), les épices et la réglisse qui dominent. Avec le temps, les épices s’accentuent et sont rejointes par des notes de cuir, de gibier, voire de fumé. Ce sont des vins charpentés, complexes, puissants et riches, avec une bouche fraiche et élégante. Ces vins ont un potentiel de garde de 8 ans. Les beaux millésimes vieillissent 10 ans, voire plus.

En blanc, le vacqueyras dévoile une robe jaune clair rehaussée de reflets verts. Sa palette aromatique est essentiellement florale, avec des notes d’acacia et de genêt. Les touches d’agrumes ne sont pas rares. Ces vins frais, intenses et savoureux vieillissent en moyenne 3 à 6 ans.

En rosé, un vin de Vacqueyras se distingue par une robe d’un rose soutenu et charmeur. Son nez est friand et parfumé : pamplemousse, fraises des bois, groseille, pêche, nectarine… Le tout sur un fond de garrigues qui évoque pleinement la Provence ensoleillée. Ces vins rosés se gardent 1-2 ans.

Comment déguster un vacqueyras

Amples, délicats et complexes, les vacqueyras AOC rouges sont parfaits pour accompagner les viandes rouges grillées, le gibier, l’agneau et les fromages de caractère. Ils se servent de préférence à une température comprise entre 16 et 18°.

Servis à 13-14°, les vacqueyras blancs sont parfaits pour un apéritif qui sort de l’ordinaire. Ils accompagnent également les poissons grillés et la cuisine asiatique.

Enfin, les rosés de Vacqueyras se dégustent au côté d’un beau plateau de charcuterie. Ils accompagnent aussi les grillades, le poisson et les plats inspirés de la cuisine du monde. Leur température de service se situe entre 10 et 12°.