04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Gigondas AOP

Par ordre décroissant

9 article(s)

Par ordre décroissant

9 article(s)

Gigondas, un puissant vin de la basse vallée du Rhône

C’est un vin aussi exceptionnel que le décor qui entoure ses vignes. L’appellation Gigondas prend en effet naissance au pied des Dentelles de Montmirail, des lames acérées de calcaire qui s’élancent vers le ciel et forment un amphithéâtre naturel autour de la commune et de son vignoble. Au sud de la Vallée du Rhône, dans le Vaucluse, le grenache est le cépage roi. Il est à la base des vins rouges et rosés de l’AOC Gigondas, des crus qui comptent parmi les meilleurs de la basse Vallée du Rhône.

Présentation générale de l’appellation

Non loin du géant de Provence, entre Orange, Carpentras et Vaison-la-Romaine, Gigondas est à l’origine d’un vin réputé de la Vallée du Rhône méridionale. Entre les appellations tout aussi célèbres de Vacqueyras et de Beaumes-de-Venise, l’AOC vauclusienne étend plus de 1 230 hectares de vignes au pied des Dentelles de Montmirail.

Le vignoble de Gigondas bénéficie d’un environnement propice. La vigne est cultivée en terrasses sur les pentes des Dentelles et en plaine. Ce sont généralement les parcelles les plus élevées qui sont à l’origine des vins les plus recherchés. Ici, le grenache noir est roi, comme dans le reste de la Vallée du Rhône méridionale. Ce cépage peut être complété par la syrah et le mourvèdre. Chaque vigneron, chaque domaine, livre de subtils assemblages, ce qui permet une grande palette de vins rouges, mais aussi rosés.

Le vignoble de Gigondas s’est considérablement développé au cours des dernières décennies, sans pour autant perdre en qualité, au contraire. Le travail et le savoir-faire des vignerons permettent à l’appellation Gigondas Cru des Côtes-du-Rhône de figurer parmi les plus belles références du vignoble rhodanien, au même titre par exemple qu’un châteauneuf-du-pape.

Caractéristiques du gigondas

Le vin AOC Gigondas se reconnait d’abord à sa bouteille armoriée. Sur la surface en verre est gravé un écu orné du cor de la famille d’Orange. Il est souligné de brins d’olivier et on lit l’inscription « Gigondas ».

Les vins rouges se distinguent par leur robe très sombre. Elle peut prendre des nuances tuilées quand le vin prend de l’âge. Le Gigondas est d’ailleurs un vin de longue garde ; il peut ainsi vieillir 8 à 10 ans, voire plus. Sa palette aromatique est riche et complexe. Le vin rouge offre ainsi un bouquet de fruits rouges et de fruits noirs mûrs dans sa jeunesse, tels que la cerise, la fraise, la mûre, le cassis et la myrtille, bouquet auquel peuvent s’ajouter des notes épicées. Après quelques années de vieillissement, il évolue vers le sous-bois et la truffe.

Les Gigondas rouges sont des vins puissants, tanniques, très structurés, assez denses et que l’on qualifie volontiers de charpentés.

Même s’ils ne représentent qu’une infime partie de la production, les Gigondas rosés méritent aussi toute notre attention. Ils offrent une couleur soutenue et des arômes marqués par l’amande et les petits fruits compotés.

Comment déguster un gigondas

Un gigondas rouge se sert de préférence à une température de 15-16°. Il est réputé pour sublimer parfaitement les gibiers et les venaisons : les daubes, civets de cerf, cuissot de chevreuil et autres lièvres à la royale par exemple. Pour autant, il accompagne également les viandes rouges, les viandes blanches et les volailles. Enfin, un vin rouge Gigondas AOC s’affirme aux côtés des fromages qui ont du goût, tels que le banon de Provence, le reblochon, le rocamadour, le maroilles ou les bleus.

Un gigondas rosé sera quant à lui idéal pour un repas estival. Il accompagne en effet les plats ensoleillés à base de grillades, de brochettes, de charcuterie et de salade. Il s’accorde aussi avec la cuisine asiatique. La température de service du rosé se situe entre 11 et 13°.