Côte-Rôtie AOP

Nouveau
Bernard Burgaud - Côte Rôtie 2020 – Réf : 404020 – 104
Bernard Burgaud
2020
Côte-Rôtie AOP
41,90 €
COUP DE COEUR
François Villard - Côte Rôtie Le Gallet Blanc 2020 – Réf : 403920 – 32
François Villard
2020
Côte-Rôtie AOP
45,90 €
Bio
Clusel Roch - Côte Rôtie Les Schistes 2019 – Réf : 4194 – 6
Clusel-Roch
2019
Côte-Rôtie AOP
50,00 €
Monteillet/Stéphane Montez - Côte Rotie Fortis 2020 – Réf : 407720 – 30
Monteillet - Montez
2020
Côte-Rôtie AOP
51,90 €
COUP DE COEUR
Rostaing - Côte Rôtie Ampodium 2019 – Réf : 4055 – 14
Rostaing
2019
Côte-Rôtie AOP
52,00 €
COUP DE COEUR
Pierre Jean Villa - Côte Rôtie Carmina 2019 – Réf : 424819 – 4
Pierre-Jean Villa
2019
Côte-Rôtie AOP
56,00 €
Stéphane Ogier - Côte Rôtie Mon Village 2020 – Réf : 403020 – 32
Stéphane Ogier
2020
Côte-Rôtie AOP
57,00 €
Nouveau
95/100 RVF
96/100 B+D
Georges Vernay - Côte Rôtie Blonde du Seigneur 2019 – Réf : 4057 – 12
Georges Vernay
2019
Côte-Rôtie AOP
58,00 €
Monteillet/Stéphane Montez - Magnum Saint Joseph Cuvée du Papy 2020 – Réf : 403720 – 21
Monteillet - Montez
2020
Saint-Joseph AOP
59,90 €
Georges Vernay - Côte Rôtie Blonde du Seigneur 2018 – Réf : 4053 – 4
Georges Vernay
2018
Côte-Rôtie AOP
65,00 €
94/100 RVF
Monteillet/Stéphane Montez - Côte Rotie Bons Arrêts 2019 – Réf : 4069 – 6
Monteillet - Montez
2019
Côte-Rôtie AOP
73,50 €
94/100 RVF
Monteillet/Stéphane Montez - Côte Rotie Bons Arrêts 2018 – Réf : 4090 – 1
Monteillet - Montez
2018
Côte-Rôtie AOP
76,00 €
Page

Côte-Rôtie : une appellation de la vallée du Rhône qui donne le vertige

C’est tout au nord de la vallée du Rhône, sur la rive droite du fleuve, que se déploie une petite appellation d’un des vignobles les plus anciens de France. Aussi prestigieuse que vertigineuse, l’AOC Côte-Rôtie surprend tant par ses vins rouges de grande qualité que par ses coteaux escarpés. Ici, comme dans toute la partie septentrionale du vignoble de la Vallée du Rhône, la syrah domine et donne tout son caractère à un vin puissant et élégant.

Présentation générale de l’appellation

L’appellation Côte-Rôtie est produite dans le Rhône, sur trois communes de la rive droite du fleuve, en face de Vienne. A une trentaine de kilomètres au sud de Lyon, les vignes offrent un spectacle vertigineux. Depuis l’Antiquité romaine, elle est cultivée sur de minces terrasses abruptes, des coteaux escarpés qui culminent entre 140 et 320 m d’altitude. Ici, les terrains sont tellement pentus, parfois inclinés à plus de 60 %, que des murs en pierre viennent soutenir la terre. Cette situation particulière offre un climat d’exception à la côte, laquelle bénéficie d’un ensoleillement qui lui doit son surnom de « rôtie ». Si elle est à l’origine de grands vins rouges, elle a aussi failli causer la perte du vignoble, tellement difficile à travailler. Mais depuis les années 70, ce petit vignoble de 280 hectares environ est en plein renouveau, des vignerons ne s’étant pas laissés impressionnés par ces reliefs extrêmes.

Voisine de l’appellation Condrieu, le non moins célèbre vignoble de Côte-Rôtie s’épanouit sur 3 km de long, sur les communes d’Ampuis, de Saint-Cyr-sur-le-Rhône et de Tupin-et-Semons. On a l’habitude de distinguer deux terroirs : la Côte Brune au nord et la Côte Blonde au sud. L’appellation compte cependant 73 lieux-dits classés et plus de 100 producteurs. Ce qui permet une belle diversité de vins, ces derniers pouvant faire intervenir le viognier blanc au côté de la syrah, si tant est qu’il ne dépasse pas les 20 %.

Caractéristiques du vin de la Côte-Rôtie

Lorsqu’il est jeune, le côte-rôtie offre une robe profonde, couleur grenat ou rubis. En vieillissant, sa couleur tire progressivement sur le tuilé. Cette robe sombre est caractéristique des vins à base de syrah. Quant à son nez et ses arômes, le vin de côte-rôtie AOC se montre complexe, fin et élégant. Lorsque le viognier complète la syrah, ce cépage blanc apporte de la finesse et de la féminité. On tend à lui prêter des arômes de fruits rouges, tels que la groseille, la fraise ou la cerise, voire de fruits noirs, comme le cassis, la mûre ou la myrtille. En présence de viognier, des notes florales, le plus souvent de violette, se font jour. Les épices, la vanille, des notes de sous-bois, de cuir, de lard fumé se détectent aussi à la dégustation, notamment quand le vin a évolué.

Un vin de côte-rôtie se prête à la garde. Il s’épanouit pleinement après 15 ans de vieillissement. Il se caractérise alors par des tanins veloutés, une richesse et une rondeur en bouche ainsi qu’une certaine puissance aromatique.

Comment déguster un côte-rôtie

Il est conseillé de déguster le côte-rôtie chambré, à une température de 17-18° environ. Sa puissance se marie très bien au gibier ; biche, caille, chevreuil, lièvre, sanglier, faisan… sont des mets qui s’accordent parfaitement au vin rouge de la Côte-Rôtie, tous comme les abats. Viandes rouges, viandes blanches ainsi que volailles sont également recommandées. Les fromages comme le bleu d’Auvergne, le brie ou le camembert très fait, l’époisses ou la rigotte de Condrieu s’associent aussi pleinement au côte-rôtie

Laissez-vous tenter... par les autres appellations !

Le vignoble

Bellivière

"Éric et Christine Nicolas, rejoints par leur fils Clément, incarnent la référence des vins de la Sarthe en continuant de les positionner à leur plus haut niveau. Leur conduite du vignoble de 15 hecares, partiellement en biodynamie, se révèle irréprochable.

Bernard Burgaud

Clusel-Roch

François Villard

« Ce n’est pas parce que le trublion François Villard ne se prend pas au sérieux qu’il ne faut pas considérer son travail avec l’attention que méritent les plus grands. Cet autodidacte aime les vendanges concentrées et tardives, pour aller chercher, non pas la surmaturité, mais la parfaite maturité. En rouge, La Brocarde en Côte-Rôtie et Reflet en Saint-Joseph s’affirment souvent parmi les plus grandes réussites du secteur. Ces derniers millésimes, les blancs ont gagné en précision et en fraîcheur. Nous nous en réjouissons. » 2*/3 RVF Guide

Georges Vernay

"Christine et son mari Paul Amsellem maintenant épaulés par leur fille Emma, maintiennent ce domaine parmi l'élite mondiale, en blanc comme en rouge.

Monteillet - Montez

"Stéphane Montez a réussi en quelques millésimes à s'imposer comme un vigneron de référence dans le secteur nord du nord de la vallée, dans les appellations Saint-Joseph, Condrieu et Côte Rôtie. Des raisins récoltés bien mûrs, parfois un peu trop, donnent des vins avec beaucoup de puissance et d'intensité en bouche." 3*/5 Bettane+Desseauve

Pierre-Jean Villa

"Pierre-Jean Villa s'est imposé en quelques années comme l'un des vignerons les plus doués de sa génération, créant son domaine à la force du poignet et surtout de la pioche.

Stéphane Ogier

"L'ambition qu'affiche Stéphane Ogier se mesure à la qualité atteinte par ses vins mais aussi par sa nouvelle cuverie, en sortie sud d'Ampuis, un magnifique outil de travail pour vinifier en parcellaire tous ses terroirs de Côte Rôtie et de Seyssuel, et aussi le plus beau point de vue sur toute la Côte Rôtie.

Yves Gangloff

Rostaing