04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Pécharmant AOP

Par ordre décroissant

1 article(s)

Par ordre décroissant

1 article(s)

Pécharmant, un intense vin rouge du Sud-Ouest tout en séduction

« Pech » signifie colline » ; et elle est véritablement charmante, cette appellation qui domine la Dordogne depuis ses coteaux ensoleillés, au nord de Bergerac. Sur la rive droite du fleuve, en face de la non moins célèbre AOC monbazillac, l’appellation pécharmant séduit par ses vins rouges de terroir. Elégant, puissant et aromatique, ce vin typique est un ambassadeur de choix pour le vignoble de Bergerac-Duras et le Sud-Ouest.

Présentation générale du pécharmant

Datant du 11e siècle, c’est le plus ancien vignoble du bergeracois. Les vignes de l’appellation pécharmant se déploient en hémicycle au nord de Bergerac, sur à peine 420 hectares. Elles dominent la rive droite de la Dordogne depuis la charmante colline qui a donné son nom à cette AOC du Sud-Ouest. Exposé plein sud, le vignoble de pécharmant, à cheval sur les communes de Bergerac, Creysse, Saint-Sauveur et Lembras, bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel et d’un sous-sol caractéristique qui donnent sa typicité et son goût de terroir au vin.

Comme ailleurs dans le bergeracois, plusieurs cépages bordelais sont utilisés dans les assemblages de pécharmant, auxquels s’ajoutent des cépages locaux. Aux cabernet-sauvignon, cabernet-franc et merlot, le cépage le plus répandu dans le bergeracois, se marie ainsi le malbec, appelé aussi localement « côt ». Chacun d’eux ne peut dépasser 65 % de l’encépagement. Et trois de ces cépages doivent obligatoirement composer l’assemblage.

Caractéristiques du pécharmant

Les vins de l’AOC pécharmant offrent une robe foncée, qui évoque le rouge sombre du grenat. Elle se pare de reflets violacés et, avec le temps, elle prend de subtiles nuances orangées. Les arômes sont d’abord ceux des fruits rouges et noirs : groseille, framboise, cerise, mûre, cassis. Le pruneau ajoute une touche de fruit sec. On retrouve aussi souvent des notes de vanille, de sous-bois et de champignon. Certains pécharmant voient encore leur bouquet s’enrichir d’épices, de violette, de réglisse, de cacao et de toast grillé.

Dense et profond, le vin offre une structure tanique est ferme ; elle s’affine et s’arrondit avec le temps. Les vins rouges de l’AOC pécharmant méritent au moins 3 ans de garde avant d’être dégustés. Ce sont des vins de bonne garde ; ils vieillissent aisément 8 à 10 ans en cave, voire 15 ans et plus pour les meilleurs crus.

Comment déguster un pécharmant

Puissant, dense et aromatique, un vin rouge pécharmant se marie naturellement avec le gibier et les viandes rouges, cuisinées rôties ou en sauce : lièvre à la royale, tournedos aux cèpes, filet de biche... Les mets locaux sont aussi particulièrement recommandés : cassoulet, canard confit ou confit d’oie, hachis parmentier de canard, magret de canard au miel…

Le pécharmant se déguste par ailleurs avec différents fromages, à commencer par le cabécou et le rocamadour, des chèvres au lait cru typiques de la région.

Pour ce qui est de sa température de service, il est conseillé de déguster un verre de pécharmant à 17° environ, après un passage en carafe.