04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Vouvray AOP

Par ordre décroissant

29 article(s)

Par ordre décroissant

29 article(s)

Vouvray : des vins blancs tranquilles et effervescents de la Loire

Dans le vaste vignoble de la Vallée de la Loire, Vouvray offre une grande diversité de vins blancs. A l’est de Tours, sur la rive droite de la Loire, l’appellation est en effet vinifiée en vins « pétillants » et en vins « tranquilles ». Une diversité que l’on doit à un climat et des sols particuliers, ainsi qu’au travail de vignerons passionnés qui adaptent leur travail du chenin à la précocité des vendanges. L’AOC Vouvray, selon les années, se déclinent alors en vins blancs secs, demi-secs ou moelleux et en mousseux. Les vins de l’appellation Vouvray se distinguent aussi par leur grand potentiel de garde.

Présentation générale du vouvray

L’aire de production se déploie au cœur des châteaux de la Loire, sur Vouvray et sur 8 autres communes d’Indre-et-Loire. Sur les coteaux de la rive droite de la Loire, le vignoble vouvrillon a été créé à la fin du 4e siècle par les moines de Marmoutier. Ici, c’est le chenin blanc qui règne en maître, cépage noble de la région que l’on appelle aussi pineau de la Loire.

L’AOC Vouvray appartient au vignoble de Touraine. Elle fait face à Montlouis, autre belle appellation locale. Les vignes sont cultivées sur 2 200 hectares et elles profitent d’un climat particulier, propice à la maturation du chenin. Selon la richesse en sucre des grains, les vignerons produisent des vins différents. Du sec au moelleux, l’offre en Vouvray est riche : chaque étape de maturité donne un vin différent. Ce qui permet de combler tous les amateurs.

Quand les années sont précoces, les vins secs et demi-secs, dits aussi tendres, représentent parfaitement le terroir. Quand l’été se fait indien, les vins moelleux sont à l’honneur, grâce au développement de la fameuse « pourriture noble ». Ces vins blancs « tranquilles » sont recherchés et présentent un beau potentiel de garde, notamment les moelleux des meilleures années qui présentent un taux de sucre élevé. Les vins effervescents sont quant à eux produits peu importe la qualité de vendange ; ils représentent plus de la moitié de la production.

Caractéristiques du vouvray

Un terroir pour quatre vins blancs différents, mais qu’unissent certains traits communs dus au chenin, notamment pour ce qui est de la palette aromatique, largement dominée par les fruits et l’acacia.

Les vins Vouvray « fines bulles » ou « mousseux » AOC offrent une robe d’un jaune soutenu. L’effervescence est plus ou moins intense, toujours délicate. Au niveau de leur palette aromatique, on retient le plus souvent l’acacia, la pomme, la poire et les fruits secs. Ils peuvent vieillir 3 à 10 ans.

De couleur pâle, les vouvray secs AOC, subtils et frais, offrent aussi une grande palette aromatique, où l’on retrouve à nouveau l’acacia et la poire. La rose et les agrumes étoffent encore ce bouquet, dans lequel peut percer une note minérale. A leur maturité, ses vins blancs secs évoluent vers le fumé, le grillé et le miellé. Ils vieillissent parfaitement 5 à 15 ans.

Les vouvray demi-secs, ou tendres, AOC, se parent aussi d’un nez très fruité. On les considère souvent comme la meilleure des approches des vins de l’appellation, car ils sont équilibrés, tendres et frais, avec une belle texture soyeuse. Ils se gardent aisément plus de 10 ans.

Les vins moelleux de l’AOC Vouvray sont ceux qui présentent le plus beau potentiel de garde, soit plusieurs décennies pour les meilleurs millésimes des meilleurs vignerons. Eux aussi possèdent cette palette aromatique fruitée qui fait toute la réputation des vins du vignoble vouvrillon : poire, agrume, mirabelle, reine-claude, papaye, litchi. Se mêlent encore des notes de fruits confits, de pâte d’amande, d’épices douces et de miel d’acacia. Leur robe est jaune paille dans leur première jeunesse. A pleine maturité, un vouvray moelleux devient ambré.

Comment déguster un vouvray

Parce qu’elle offre une grande diversité de vins, l’appellation Vouvray accompagne tout un repas.

Les vins effervescents de l’AOC sont parfaits à l’apéritif, avec des bouchées au saumon par exemple. Ils subliment aussi tous les desserts composés de fruits, comme les mousses et les charlottes. Ces « pétillants » accompagnent également les douceurs au nougat ou à la pâte d’amande. Ils se boivent très frais, à une température de 8° environ.

Les vins blancs secs se dégustent aussi à l’apéritif. Ils accompagnent par ailleurs tous les plats à base de poissons, notamment la sole, le turbot, le saumon, le bar ou le rouget. Les fruits de mer comme les palourdes ou les Saint-Jacques constituent aussi une bonne option pour déguster un vouvray sec. Servez-le à une température de 9-11° environ.

Les demi-secs escortent les poissons, notamment quand ils sont cuisinés en sauce, mais ils se marient aussi avec les viandes blanches et les volailles. Et ils dynamisent parfaitement la cuisine exotique en sucré-salé. Eux aussi se servent à une température de 9-11°.

Enfin, les moelleux de l’appellation vouvray se dégustent tant à l’apéritif avec du foie gras, qu’au dessert avec des fruits confits ou caramélisés, en passant par le plateau de fromages, notamment si celui-ci comprend de la fourme d’Ambert. Ils se dégustent à une température de 8-10°.