Chinon AOP

91/100 RVF
Bio
Bernard Baudry - Chinon Les Granges 2020 – Réf : 10553 – 164
Bernard Baudry
2020
Chinon AOP
11,90 €
COUP DE COEUR
Bio
Bernard Baudry - Chinon Domaine 2020 – Réf : 1056420 – 187
Bernard Baudry
2020
Chinon AOP
13,00 €
COUP DE COEUR
Bio
Bernard Baudry - Chinon Domaine 2019 – Réf : 10564 – 51
Bernard Baudry
2019
Chinon AOP
13,90 €
Bio
Bernard Baudry - Chinon Les Grézeaux 2019 – Réf : 10562 – 22
Bernard Baudry
2019
Chinon AOP
16,90 €
96/100 B+D
Bio
Bernard Baudry - Chinon Le Clos Guillot 2019 – Réf : 1057119 – 1
Bernard Baudry
2019
Chinon AOP
21,90 €
Bio
Bernard Baudry - Chinon La Croix Boissée Blanc 2020 – Réf : 10490 – 27
Bernard Baudry
2020
Chinon AOP
25,90 €
Bio
Bernard Baudry - Magnum Chinon Clos Guillot 2019 – Réf : 1056319 – 4
Bernard Baudry
2019
Chinon AOP
49,00 €
SUR DEMANDE
Bio
Bernard Baudry - Chinon La Croix Boissée Rouge 2017 – Réf : 10569 – 4
Bernard Baudry
2017
Chinon AOP
32,00 €
SUR DEMANDE
96/100 RVF
Bio
Bernard Baudry - Chinon La Croix Boissée Rouge 2016 – Réf : 10581
Bernard Baudry
2016
Chinon AOP
33,00 €
92/100 RVF
Bio
Bernard Baudry - Chinon Blanc 2019 – Réf : 10461
Bernard Baudry
2019
Chinon AOP
15,90 €
94/100 B+D
Bio
Bernard Baudry - Chinon La Croix Boissée Rouge 2018 – Réf : 10590
Bernard Baudry
2018
Chinon AOP
31,00 €

Chinon, de vins emblématiques au cœur du Val de Loire

Au cœur du Val de Loire, au pays de Rabelais, Chinon offre un des vins rouges les plus connus du vaste vignoble ligérien. Mais l’appellation compte aussi des rosés, dont la production, bien que minoritaire, augmente d’année en année. Et des blancs, encore plus confidentiels, se dévoilent eux aussi sur les rives de la Vienne et de la Loire. Vin historique de la Vallée de la Loire, le Chinon AOC se distingue par son élégance et son raffinement, des vertus entretenues et développées par des vignerons toujours plus appliqués dans leur travail.

Présentation générale du chinon

L’aire d’appellation Chinon se situe dans le vignoble de Touraine, au cœur du Val de Loire. A deux pas des châteaux de la Loire, les vignes s’étendent tout autour de Chinon et de sa célèbre forteresse, domaine des rois de France jusqu’à la fin du 15e siècle. Dans ce décor royal, l’AOC Chinon compte une vingtaine de communes réparties de part et d’autre de la Vienne et sur la rive gauche de la Loire. Le vignoble chinonais est voisin de celui de Bourgueil, tout aussi réputé.

Entre Saumur et Tours, Chinon détient à a fois un climat unique et une grande diversité de sols. Les vignes se répartissent sur les terrasses de la Vienne et de la Loire, au sommet des coteaux et sur des buttes calcaires caractéristiques de la région. Les vins de l’appellation se caractérisent dès lors par leur qualité et leur grande diversité.

Les cépages se révèlent par ailleurs parfaitement à travers les vins de Chinon. En rouge, c’est le cabernet franc qui domine. Ce cépage des grands vins rouges de la Loire avait déjà été loué sous la plume savoureuse de Rabelais. Les vins rouges de Chinon peuvent faire intervenir le cabernet sauvignon ; il est autorisé à 10 % de l’encépagement. Les vins rosés exploitent ces mêmes cépages.

Les vins blancs de Chinon, quant à eux, révèlent toutes les qualités du cépage blanc par excellence de la Loire : le chenin. Il donne naissance à de grands vins blancs secs, lesquels représentent à peine 2 % de la production chinonaise.

Caractéristiques du chinon

Les vins rouges Chinon AOC offrent une grande variété, en raison de la diversité des sols qui caractérise la région. Ces vins sont tantôt légers, tantôt puissants, tantôt souples en bouche, tantôt corsés. Dans tous les cas, un vin rouge Chinon AOC se montre convivial et agréable à boire.

De manière générale, leur robe est légère, avec des reflets pourpres ou grenat. Leurs arômes se portent en grande partie sur les fruits rouges tels que la fraise, la framboise, la cerise ou la groseille. Ils se parent également de notes de fruits noirs compotés, comme la mûre ou le cassis. Et des touches d’épices douces (cannelle, cardamome, vanille) enrichissent encore cette palette aromatique gourmande.

Pour ce qui est de leur potentiel de garde, les rouges s’épanouissent au bout de 2-3 ans. Les vins les plus structurés se révèlent parfaitement après une dizaine d’années de vieillissement, voire plus pour les meilleurs millésimes.

Les vins rosés se distinguent par leur robe rose saumon. Au nez se dégagent des notes de litchi et de pomme. En bouche, des arômes de rose, de petits fruits rouges et d’agrumes comme le pamplemousse ou le citron agrémentent la dégustation.

Les vins blancs, quasi confidentiels dans l’AOC Chinon, se parent d’une robe d’un or très pâle. Frais et minéral en bouche, ils évoquent les agrumes, les fleurs, ainsi que le coing et la pomme.

Comment déguster un chinon

Un vin rouge de l’appellation Chinon accompagne facilement tout un repas. Il se marie tant avec des plats simples que des mets sophistiqués, du pot-au-feu au navarin, en passant par des pièces de bœuf grillées, du gibier, un tajine ou un carré d’agneau aux girolles. Un Chinon rouge accompagne aussi de nombreux fromages : comté, brie de Meaux, chèvre, camembert, rocamadour… Et en dessert, les douceurs parfum fruits rouges s’associent très bien à ce vin de Loire.

Les rosés de l’appellation Chinon sont excellents à l’apéritif. Ils accompagnent aussi les poissons, qu’ils soient cuisinés en sauce ou grillés.

Enfin, les vins blancs Chinon AOC accompagnent les plats de charcuterie ainsi que les fruits de mer, les poissons grillés, les salades estivales, les viandes blanches, les volailles et les plats de viande froide.

Pour leur température de service, un Chinon rouge se sert entre 15 et 18° selon sa qualité et le millésime. Les rosés et les blancs se dégustent frais, à une température de 10-12° environ.

Laissez-vous tenter... par les autres appellations !

Le vignoble

Arretxea

Thérèse et Michel Riouspeyrous, qui transmettent désormais tranquillement le domaine à leurs fils Iban et Théo, peuvent être fiers de leur réussite sur leur domaine familial, ils sont devenus la référence des vins basques et peut-être même de tout le sud ouest...

Bernard Baudry

Bernard Baudry recherche la dimension soyeuse et civilisée des chinons, tout en restant au plus près de leur expression de terroir. Cette démarche, qu’il poursuit désormais avec son fils Mathieu, se double d'une certification bio. Une philosophie qui leur inspire aussi la plantation de vignes non greffées, franches de pied depuis dix ans (à la suite des plantations des années 80 de Charles Joguet), et l’implantation sur de nouveaux terroirs oubliés, tel l’excellent Clos Guillot à Chinon. Leur Croix Boissée (terroir argilo-calcaire de Cravant-les-Coteaux), bâti pour la garde, possède un supplément de velouté et parfois de sucrosité dans les années chaudes, ce qui n’est pas pour déplaire aux grands amateurs de vins de Saint-Émilion. Cette cuvée prend naturellement la tête des grands rouges de Touraine.

Eric Bordelet

Eric Bordelet est la référence incontournable quand on souhaite déguster un cidre ou un poiré d’exception.

Pierre-Jean Villa