04 50 57 30 65 NOUS CONTACTER

0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Macvin du Jura AOP

Par ordre décroissant

4 article(s)

Par ordre décroissant

4 article(s)

Macvin, un vin de liqueur 100 % jurassien

Le vignoble du Jura offre des produits à la personnalité bien marquée. Aux côtés des traditionnels vin jaune et vin de paille figure un vin de liqueur des plus originaux : le macvin. Celui-ci bénéficie d’une AOC depuis 1991, une reconnaissance qui consacre un savoir-faire remontant au 14e siècle. Le macvin est un savant mélange de moût et d’eau-de-vie de marc de Jura, à travers lequel s’exprime un concentré des cépages locaux : le savagnin, mais aussi le chardonnay, le trousseau, le poulsard et le pinot noir. Aromatique et complexe, cette mistelle se déguste à l’apéritif comme au dessert.

Présentation générale du macvin

Le macvin est produit sur tout le vignoble AOC du Jura. Pour autant, il représente seulement 3 % de la production. Ce vin de liqueur emblématique de cette région de l’est de la France bénéficie d’une AOC depuis 1991. Elle réglemente des conditions de fabrication très strictes.

Ce produit 100 % jurassien est le fruit de l’assemblage d’eau-de-vie de marc du Jura et de moût non fermenté. L’un et l’autre de ces ingrédients doivent provenir de la même exploitation. Pour que la fermentation alcoolique du jus soit arrêtée, 1/3 de marc est ajouté. Cette eau-de-vie est « rassise », c’est-à-dire qu’elle a vieilli longuement, en l’occurrence au moins 18 mois en fûts de chêne. Cette adjonction de marc inhibe les levures et stoppe la fermentation alcoolique : on dit alors que le vin est « muté » ; ce mutage est aussi nécessaire à la fabrication des vins doux naturels et aux autres vins de liqueur.

Avant d’être commercialisé, le macvin repose encore pendant au moins 1 an en fûts de chêne. Il doit titrer entre 16 et 22°.

Caractéristiques du macvin

Tous les cépages jurassiens peuvent entrer dans la composition du macvin. Celui-ci se décline principalement en blanc : dans ce cas, il fait intervenir le typique savagnin ou le chardonnay. Il est également disponible en rouge et en rosé ; ce sont alors le trousseau, le poulsard (ou plousard) et le pinot noir qui sont utilisés.

Chaque parcelle, chaque cépage, chaque vigneron offre un macvin unique. C’est en blanc qu’on a l’habitude de le déguster. Il se distingue par sa teinte jaune d’or intense. Le macvin blanc offre par ailleurs un bouquet aromatique puissant et complexe dans lequel dominent les fruits comme la mirabelle et la poire. Les fruits secs et confits sont aussi très présents, tout comme certaines épices : cannelle, clou de girofle, anis… Des notes de caramel et de noix enrichissent encore la dégustation, surtout quand le savagnin est de la partie.

Un macvin rouge se reconnait à sa couleur tuilée. Il offre lui aussi des arômes de raisin et de fruits secs. Les rosés, d’une robe pâle, sont dotés d’un nez lui aussi fruité, avec des notes de raisin et de griotte.

Le macvin présente un grand potentiel de conservation : plus de 25 ans selon les produits.

Comment déguster un macvin

Ce vin de liqueur se déguste frais, à une température comprise entre 9 et 11°. Il est parfait tant à l’apéritif qu’au moment du dessert.

Un macvin se marie parfaitement avec les spécialités locales. Associez-le à des cubes de comté, des grains de raisin et des noix pour un accord aussi parfait que gourmand. Il accompagne aussi les gougères au comté, les cakes au fromage, ainsi que le melon avec une chiffonnade de jambon fumé du Haut-Doubs.

Au dessert, servez un macvin pour sublimer des entremets à base de fruits frais. Il se pose aussi sur les douceurs parfum chocolat, caramel, noix, etc.